Spectacle d’ Ar Vro Bagan le 18 novembre 2018

Ar Vro Bagan présentera leur spectacle « Les bonnets rouges » à l’espace culturel de Saint Renan le 18 novembre 2018 à 15 heures.

Ce spectacle sera en langue bretonne

Les Bonnets Rouges

Bretagne, automne 2013.

Usines occupées, routes coupées, portiques de péage de l’écotaxe abattus, manifestations de grande ampleur…
Ces manifestations contemporaines, parfois violentes, répondent aux révoltes sporadiques, qui au cours des siècles se sont levées au cœur de la Bretagne: en particulier, en 1675, les révoltes dites du « Papier Timbré et des Bonnets Rouges ».
Mais qui étaient ces Bonnets Rouges de 1675.

Ar Vro Bagan en a fait un spectacle, à partir des sources historiques de l’époque.

En 1674, la France est en guerre contre les Provinces Unies (Hollande ). Pour répondre à l’urgence financière, Louis XIV et son ministre Colbert, instaurent de nouvelles taxes (sur le papier timbré, ancêtre du timbre fiscal, sur le tabac, sur la vaisselle d’étain, etc…). En Bretagne en particulier, touchée par une crise économique, le ras-bol fiscal se manifeste par la Révolte du Papier Timbré dans les villes de Haute-Bretagne, puis en Basse-Bretagne par la Révolte, d’une plus grande ampleur, des Bonnets Rouges, où elle se nourrit des exactions des seigneurs et du haut-clergé. Sébastien Le Balp, notaire en Centre Bretagne, prend la tête des Bonnets Rouges. La Basse-Bretagne s’enflamme au son du tocsin dès le 9 juin 1675. Le 2 juillet le Code Paysan – ancêtre des Cahiers de Doléances de 1789 – est rédigé à Pont L’Abbé. Châteaux et bureaux de Papier Timbré sont pillés, incendiés. Le soulèvement général est fixé le 3 septembre 1675, mais Le Balp est assassiné le 2 septembre au Ti Meur en Poullaouen.
Privée de son chef, la révolte se désagrège tandis que le Duc De Chaulnes, gouverneur de Bretagne, parachève la pacification de la Province.

 

Les tarifs :
13 € sur place
12 € en pré-réservation (06 89 49 12 51)
10 € étudiant – chômeurs
5 € : 12-16 ans

REDADEG le 12 mai 2018

Ur redadeg a-eilek eo « ar Redadeg », savet e 2008 hag a vez redet bep eil bloaz.
Ur gouel a-dreuz Breizh eo hag a vod an dud deiz ha noz, hep ehan rak arouez vev treuzkas ar brezhoneg eo a rummad da rummad, a vro da vro, ur yezh yac’h, oberiant ha gant startijenn ! Evit skoazellañ raktresoù evit ar brezhoneg e vez gwerzhet ar c’hilometradoù d’an dougerien. Dasparzhet e vez ar gounid etre raktresoù nevez ha liesseurt dibabet bep bloaz, bepred evit skoazellañ ar yezh er gevredigezh a-vremañ, ar c’helenn pe ar mediaoù, implijout ar yezh er vuhez foran, reiñ tu d’ar vrezhonegerien d’ober gant o yezh…
 
La Redadeg est une course de relais lancée en 2008 et qui a lieu tous les deux ans. Festive, populaire et engagée, elle traverse la Bretagne, de jour comme de nuit pour symboliser la transmission d’une langue bretonne vivante, créative et dynamique, à travers les générations et les territoires. Pour soutenir des projets en faveur de la langue bretonne les kilomètres sont vendus aux porteurs du bâton-témoin et le bénéfice est redistribué au financement de ces projets.

A noter la participation de Skolpad à la REDADEG 2018 par l’achat de 2 kms (kms 1718 et 1719)

Ce parcours se situe à l’entrée de St Renan en venant de Guilers par l’ancienne ligne de chemin de fer et les 2 kms seront courus à 5h30 le samedi 12 mai!

Pour ceux qui veulent se joindre à la course et soutenir les 2 porteurs de relais de l’association prendre contact avec JY Follézour (0689491251)

 

 

Fest-Noz du 21 avril 2018

Après une journée très chaude à Saint-Renan, notre fest-noz à commencé à 21 heures.

Bigus a débuté la soirée

Suivi par les chanteurs

Puis TRIHORN

 

Et les danseurs …..dansaient!!!

 

 BIGUS faisait une pose

 

Pendant que l’on s’affairait au bar et aux gâteaux

Puis BIGUS a repris suivi de TRIHORN

 

Et les danseurs étaient toujours aussi motivés.

Fin du fest-noz à 1 heure du matin.